Comprendre la terminologie juridique utilisée par les avocats

Les avocats sont obligés d’utiliser un langage spécifique pour communiquer leurs arguments lors des procès et des audiences. Cette terminologie est appelée vocabulaire juridique, et elle peut être très compliquée si vous ne comprenez pas le jargon. Il existe de nombreux termes que les avocats doivent connaître afin de pouvoir défendre efficacement leurs clients. Voici quelques exemples.

La première expression à connaître est «admissibilité». Ce terme fait référence à la question de savoir si un document peut être présenté comme preuve lors d’un procès ou d’une audience. Si un document n’est pas reconnu comme admissible, il ne peut pas être utilisé lors du procès.

Une autre expression importante à connaître est «présomption». Elle fait référence à la croyance que quelque chose est vrai jusqu’à ce qu’il soit prouvé le contraire. Par exemple, une présomption est que toutes les personnes sont innocentes jusqu’à ce qu’elles soient reconnues coupables par un tribunal.

De même, les avocats doivent comprendre le terme «statut». Ce terme se réfère à la manière dont une personne ou une entité est vue par la loi en fonction de ses actions passées et/ou présentes. Par exemple, un individu peut avoir le statut de victime, d’accusé ou même de témoin.

Enfin, il est important pour les avocats de comprendre le terme «burden of proof» (charge de preuve). Il se réfère à la responsabilité qui incombe aux parties impliquées dans un litige pour prouver l’affirmation ou la thèse qu’elle défend devant un tribunal. La charge de preuve repose généralement sur celui qui affirme une chose pour prouver sa validité.

A lire aussi  Les procédures judiciaires impliquant des avocats

Il existe beaucoup d’autres expressions et termes juridiques que les avocats doivent connaître pour bien représenter leurs clients. Comprendre cette terminologie peut aider non seulement les avocats, mais aussi les personnes impliquées dans des litiges juridiques à mieux comprendre les processus et à protéger au mieux leurs droits.